Carte Nationale d'Identité

Validité de 15 ans pour les majeurs et 10 ans pour les mineurs.

Les modalités de recueil des demandes de cartes d'identité évoluent :
 
Suite au décret n°2016-1460 du 28 octobre 2016 portant sur la création d'un traitement commun aux passeports et aux cartes nationales d'identité, les modalités de recueil des demandes de cartes d'identité ont évoluée en 2017.

Depuis le 1er mars, les demandes de cartes d'identité seront recueillies (comme pour les passeports) de façon dématérialisée, par n'importe quelle mairie équipée d'une station de recueil comme à Nort-sur-Erdre et non plus par la mairie de Casson.

 

 

Où et comment faire la demande ?

Votre présence est indispensable pour procéder à la prise d'empreintes.

Le lieu de la demande ne dépend pas du domicile. Vous pouvez vous rendre à n'importe quelle mairie à condition qu'elle soit équipée d'une station d'enregistrement.

Le dépôt du dossier et son retrait se fait uniquement sur rendez - vous à l'accueil de la mairie de Nort-sur-Erdre au 02.51.12.00.70.

  • La liste des mairies de la Loire-Atlantique disposant de dispositif de recueil des titres :

Nantes, Saint-Herblain, Rezé, Saint-Sébastien-sur-Loire, Orvault, Vertou, Couëron, La Chapelle-sur-Erdre, Bouguenais, Carquefou, Sainte-Luce-sur-Loire, Basse-Goulaine, Vallet, Sainte-Pazanne, Saint-Philbert-de-Grand-Lieu, Treillières, Saint-Nazaire, La Baule-Escoublac, Guérande, Pornic, Saint-Brévin, Pontchâteau, Montoir, Savenay, Châteaubriant, Blain, Nort-sur-Erdre, Derval, Ancenis, Saint-Mars-La- Jaille.

 

Pour faciliter la demande, vous avez la possibilité de faire une pré-demande en ligne sur le site de l'Agence Nationale des Titres Sécuriés (ANTS).

Peut-on faire opposition à une décision de justice administrative ?

Oui, il est possible en de rares cas de faire opposition à une décision de justice administrative, c'est-à-dire de demander au juge de revenir sur sa décision.

La procédure d'opposition ne peut être formée que contre les décisions d'une cour administrative d'appel ou du Conseil d'État. Les décisions des tribunaux administratifs ne sont donc pas concernées.

L'opposition est possible uniquement quand la décision a été prise par défaut, c'est à dire :

  • quand la personne mise en cause était absente lors de l'audience (pour un motif valable) et n'a pas pu faire d'observations ou se défendre de manière régulière,

  • et si aucune autre personne ayant le même intérêt n'a pu le faire pour elle lors de l'audience.

La procédure d'opposition n'est pas Recours exercé devant un juge qui a pour effet d'empêcher l'exécution d'une mesure ou d'une décision, tant que celui-ci n'a pas statué (particuliers). Elle doit être formée dans les 2 mois suivant le jour où la décision contestée a été notifiée.

La démarche à suivre est similaire à celle de l'appel devant la cour administrative d'appel (particuliers) ou de l'appel devant le Conseil d'État (particuliers), suivant le tribunal ayant prononcé la décision contestée.

Où s'adresser ?

Informations annexes au site