Habitat Social

Logements Sociaux

L'habitat social et le logement sont des questions traitées en intercommunalité avec des objectifs et un calendrier commun aux douze communes membres d'Erdre & Gesvres.

 

Le parc actuel de logements sociaux à Casson se répartit comme suit :

  • Lotissement la Chenaie, 12 logements, gérés par la SAMO
  • Lotissement du Chêne Saint Louis, 15 logements gérés par Habitat 44
  • Résidence de la Recouvrance, 5 logements gérés par la SAMO
  • Rue de la Mairie, 4 logements gérés par la SAMO

 Modalités d'inscription : http://www.demandelogement44.fr/

Logement d'urgence

En 2012, la commune de Casson s'est dotée d'un logement d'urgence situé place de la mairie.

Ce logement répond à des situations de crise.

Toute personne peut être un jour confrontée à une absence brutale de logement. Le logement d'urgence est alors un outil au service des communes pour parer à ce type de situation.

L'association « Arc En Ciel » a été désignée comme gestionnaire de ce logement et assure également le suivi des ménages accueillis.

La commune est responsable des réparations et gros entretiens incombant au propriétaire.

Les occupants s'acquittent d'une participation forfaitaire correspondant au montant des charges (eau, électricité et assurance).

La commune participe à la mise à disposition du logement par le biais de la commission d'attribution qui se compose du Maire, de l'Adjointe aux affaires sociales et d'un travailleur social de l'association « Arc En Ciel ».

Les Aides

Le Fonds de Solidarité pour le Logement (F.S.L.)

Prime d'activité : conditions d'attribution et montant

La prime d'activité remplace le RSA activité et la prime pour l'emploi. Les travailleurs de 18 ans ou plus, les étudiants salariés et apprentis, et les non-salariés peuvent en bénéficier sous certaines conditions. La demande de prime d'activité se fait par le biais d'un téléservice ou auprès de la Caf ou de la CMSA.

Conditions à remplir

Les conditions à remplir varient selon votre situation.

* Cas 1 : Vous êtes français

** Cas 1.1 : Travailleur majeur

Pour bénéficier de la prime d'activité, vous devez :

** Cas 1.2 : Étudiant ou élève

Pour bénéficier de la prime d'activité, vous devez vivre en France de manière stable et effective (particuliers) et :

  • soit avoir une activité (salariée ou non) et percevoir un revenu professionnel mensuel supérieur à 907,19 €

    (les gratifications de stage ne sont pas considérées comme des revenus d'activité)

  • soit assumer la charge d'un enfant

** Cas 1.3 : En congé parental, sabbatique, sans solde ou en disponibilité

Pour bénéficier de la prime d'activité, vous devez :

** Cas 1.4 : Travailleur non salarié

Pour bénéficier de la prime d'activité, vous devez résider en France de manière stable et effective (particuliers).

* Cas 2 : Vous êtes étranger

** Cas 2.1 : Travailleur majeur

Pour bénéficier de la prime d'activité, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • avoir une activité professionnelle (salariée ou non) et percevoir des revenus modestes ;

  • résider en France de manière stable et effective (particuliers) ;

  • remplir les conditions de séjour en France.

Conditions de séjour à remplir

Bénéficiaires

Conditions à remplir

Européen

(Espace économique européen (EEE) ou Suisse)

Avoir droit de séjour en France (particuliers) et y vivre depuis au moins 3 mois au moment de la demande

Étranger d'un autre pays

  • Avoir depuis au moins 5 ans un titre de séjour permettant de travailler en France,

  • ou être parent isolé avec un enfant à charge de moins de 3 ans et un titre de séjour,

  • ou être titulaire de la carte de résident (particuliers),

  • ou avoir le statut de réfugié (particuliers),

  • ou être reconnu apatride (particuliers),

  • ou être bénéficiaire de la protection subsidiaire.

** Cas 2.2 : Élève, étudiant, stagiaire, apprenti

Pour bénéficier de la prime d'activité, vous devez remplir les conditions suivantes :

  • avoir une activité (salariée ou non) et percevoir un revenu professionnel mensuel supérieur à 907,19 € ou assumer la charge d'un ou de plusieurs enfants ;

  • résider en France de manière stable et effective (particuliers) ;

  • remplir les conditions de séjour en France.

Conditions de séjour à remplir

Bénéficiaires

Conditions à remplir

Européen

(Espace économique européen (EEE) ou Suisse)

Étranger d'un autre pays

  • Avoir depuis au moins 5 ans un titre de séjour permettant de travailler en France,

  • ou être parent isolé avec un enfant à charge de moins de 3 ans et un titre de séjour,

  • ou être titulaire de la carte de résident (particuliers),

  • ou avoir le statut de réfugié (particuliers),

  • ou être reconnu apatride (particuliers),

  • ou être bénéficiaire de la protection subsidiaire.

** Cas 2.3 : En congé parental, sabbatique, sans solde ou en disponibilité

Pour bénéficier de la prime d'activité, vous devez :

  • percevoir des revenus professionnels modestes ;

  • résider en France de manière stable et effective (particuliers) ;

  • remplir les conditions de séjour en France.

Conditions de séjour à remplir

Bénéficiaires

Conditions à remplir

Européen

(Espace économique européen (EEE) ou Suisse)

Étranger d'un autre pays

  • Avoir depuis au moins 5 ans un titre de séjour permettant de travailler en France,

  • ou être parent isolé avec un enfant à charge de moins de 3 ans et un titre de séjour,

  • ou être titulaire de la carte de résident (particuliers),

  • ou avoir le statut de réfugié (particuliers),

  • ou être reconnu apatride (particuliers),

  • ou être bénéficiaire de la protection subsidiaire.

** Cas 2.4 : Travailleur non salarié, agricole et non agricole

Pour bénéficier de la prime d'activité, vous devez respecter les conditions suivantes :

  • résider en France de manière stable et effective, (particuliers) ;

  • si vous êtes non salarié agricole, vos derniers bénéfices agricoles annuels connus ne doivent pas dépasser environ 16 592,00 (pour une personne seule) ;

  • si vous êtes non salarié non agricole, le dernier chiffre d'affaires annuel connu ne doit pas dépasser un plafond variant de 32 900 € hors taxes (HT) à 82 200 € HT en fonction de l'activité ;

  • remplir les conditions de séjour en France,

Conditions de séjour à remplir

Bénéficiaires

Conditions à remplir

Européen

(Espace économique européen (EEE) ou Suisse)

Étranger d'un autre pays

  • Avoir depuis au moins 5 ans un titre de séjour permettant de travailler en France,

  • ou être parent isolé avec un enfant à charge de moins de 3 ans et un titre de séjour,

  • ou être titulaire de la carte de résident (particuliers),

  • ou avoir le statut de réfugié (particuliers),

  • ou être reconnu apatride (particuliers),

  • ou être bénéficiaire de la protection subsidiaire.

** Cas 2.5 : Travailleur détaché

Si vous êtes détaché temporairement en France, vous ne pouvez pas bénéficier de la prime d'activité.

Calcul du montant de la prime d'activité

Montant

* Cas 1 : Cas général (Caf)

Vous pouvez effectuer une estimation de vos droits à l'aide d'un simulateur de calcul :

Module de calcul : Simulateur en ligne Caf : pour savoir si vous avez droit à la prime d'activité et estimer son montant (particuliers)

* Cas 2 : Régime agricole (MSA)

Téléservice : Simulateur et demande de prime d'activité - MSA (particuliers)

Principe

Le montant de la prime d'activité est calculé en prenant en compte :

  1. un montant forfaitaire qui varie selon la composition du foyer et le nombre d'enfants à charge auquel il faut ajouter 62 % du montant des revenus professionnels du foyer. Cette somme pourra être bonifiée compte tenu des revenus professionnels de chaque travailleur ;

  2. les ressources prises en compte du foyer.

La formule de calcul est la suivante : montant forfaitaire (= montant variable + 62 % des revenus professionnels + bonifications individuelles) – les ressources prises en compte du foyer.

Majorations

Le montant de base de la prime d'activité pour une personne seule équivaut à 526,25.

Ce montant est majoré en fonction de la composition du foyer et/ou en cas de situation d'isolement.

Majoration en fonction de la composition du foyer

Le taux de cette majoration est de :

  • 50 % pour la 1ère personne supplémentaire ;

  • 30 % par personne supplémentaire ;

  • 40 % par personne supplémentaire au delà de la 3ème personne si le foyer comporte plus de 2 enfants ou personnes de moins de 25 ans à charge, à l'exception de la personne avec qui vous Mariage, Pacs ou concubinage (union libre) (particuliers).

Majoration pour isolement

Si vous êtes parent isolé, c'est-à-dire célibataire, divorcé(e), séparé(e) ou veuf(ve) avec des enfants à charge ou enceinte, le montant forfaitaire garanti est majoré.

Ce montant forfaitaire majoré est accordé à partir du mois au cours duquel survient l'un des événements suivants :

  • déclaration de grossesse ;

  • naissance d'un enfant ;

  • prise en charge d'un enfant ;

  • séparation, veuvage.

Le montant forfaitaire majoré peut être accordé pendant 12 mois, continus ou discontinus, au cours d'une période de 18 mois suivant l'événement. Ce montant varie en fonction du nombre d'enfants à charge.

Si votre plus jeune enfant à charge a moins de 3 ans, le montant forfaitaire majoré vous est accordé jusqu'à ses 3 ans.

Le montant forfaitaire majoré est égal à 128,412 % du montant forfaitaire de base. S'y ajoute 42,804 % du montant forfaitaire de base pour chaque enfant.

Augmentations individuelles pour activité professionnelle

Le montant forfaitaire est augmenté pour chaque travailleur présent dans le foyer. L'augmentation tient compte de ses revenus professionnels.

Elle est attribuée autant de fois qu'il y a de personnes en activité dans le foyer et dont les revenus dépassent un certain seuil.

Ressources prises en compte

Le montant de la prime d'activité est égale à la différence entre le montant forfaitaire et l'ensemble de vos ressources.

Si, en plus de vos ressources professionnelles, vous disposez d'autres ressources (ARE, allocations familiales, etc), elles seront également déduites de vos droits à la prime d'activité.

Le calcul du montant de la prime d'activité tient compte également :

  • des aides au logement que vous percevez : allocation de logement familial (ALF), allocation de logement sociale (ALS) ou aide personnalisée au logement (APL) ;

  • ou de l'avantage en nature dont vous bénéficiez si vous occupez un logement gratuitement ou si vous en êtes propriétaire.

Ces aides et avantages en nature sont évalués mensuellement et forfaitairement selon le nombre de personnes composant votre foyer :

Forfait logement en fonction du nombre de personnes au foyer

Nombre de personnes au foyer

Forfait logement

1

63,15

2

126,30

3 ou plus

156,30

Exemple : pour une personne seule sans enfant avec un salaire de 1300 € net et une aide au logement, le montant de la prime d'activité est égale à 34,90 € soit (526,25 + 806 € (62 % des revenus) + 67,06 € (bonification) - (1300 € +64,41 € ).

Démarches

La demande de prime d'activité se fait par le biais d'un téléservice ou par le dépôt d'un formulaire auprès de la Caf ou de la CMSA.

* Cas 1 : Si vous dépendez de la Caf

Vous devez effectuer une simulation suivie d'une demande en ligne.

Téléservice : Demande de prime d'activité - Caf (particuliers)

* Cas 2 : Si vous dépendez de la CMSA

Vous devez effectuer une demande sur le site internet de la MSA.

Téléservice : Simulateur et demande de prime d'activité - MSA (particuliers)

Attribution

Après examen de votre dossier par les services du département, vous recevez une notification d'attribution pour une période de 3 mois. La période de référence est le trimestre précédant le trimestre où vous percevez la prime d'activité.

Le montant qui vous est versé est fixe pendant 3 mois, il ne tient pas compte des changements de ressources de votre foyer.

Si vous recevez une décision de refus d'attribution, vous pouvez présenter un recours.

Voir aussi...

Services en ligne et formulaires

Informations annexes au site