Le Budget

Le budget 2019

Une année dédiée aux investissements structurants

Le projet de la salle municipale se poursuit en 2019 par la phase étude. Une consultation est en cours pour retenir un cabinet de maîtrise d’œuvre. L’objectif est d’avoir un avant-projet définitif et le dépôt du permis de construire fin 2019, pour engager les travaux en 2020.

Mais en 2019 ce sont aussi d’autres projets qui voient le jour, et pour lesquels les finances sont fortement sollicitées.

Les principaux projets :

  •  880 000 € : c’est le montant mobilisé pour la construction du nouveau centre technique municipal. Les travaux de construction de ce bâtiment ont débuté en 2018. Ils seront finalisés à l’été 2019. Le centre technique s’est également doté d’un tracteur agricole, pour un montant de 30 000€, afin d’améliorer les conditions d’exercice du service.  
  • 13 000 € : c’est le montant des acquisitions réalisées pour le compte des services enfances jeunesse et scolaire. Cette année, un investissement important consiste à créer un coin bibliothèque. Ce projet s’inscrit dans le cadre du projet éducatif Cassonnais, en lien avec la de Casson. Il est également prévu d’acquérir du matériel au sein au restaurant scolaire et de l’accueil : l’aménagement de la cour, renouvellements des tables et chaises du restaurant scolaire, autolaveuses. 

Jean Philippe ROUSSEL, adjoint en charge de l’enfance, la jeunesse et des affaires scolaires :

une fois de plus cette année, nous ne faisons l’impasse sur aucun service. Des investissements seront réalisés pour l’école, avec le démarrage d’un programme de rénovation des classes ; pour l’Accueil de Loisirs et l’accueil périscolaires, avec la création d’une bibliothèque ; et pour le restaurant scolaire, avec le prolongement du renouvellement du mobilier pour les maternelles, lus adapté aux postures des agents, et atténuant le bruit dans le réfectoire. Deux tables ont déjà été installées en 2018. C’est-elle qui sont choisies en priorité par les enfants chaque midi. 

  •  126 000 E pour les travaux de voirie. Comme tous les ans, des travaux d’amélioration de la voirie communale permettent de maintenir un niveau de qualité des voies communales.

David HEMION, adjoint en charge de la voirie :  

les travaux de rénovation de la voirie communale doivent être régulier, pour éviter à une voie de se dégrader trop rapidement. Beaucoup de dépenses concourent indirectement à l’amélioration de la voirie : les travaux de réfection, bien sûr, mais également le curage des fossés et l’entretien des accotements. Une route qui reste humide longtemps se dégrade très vite.

  •  130 000 E Aménagement de la place de l’église : des travaux structurants auront lieu sur la place de l’église fin 2019. Il est prévu un aménagement qualitatif des espaces, pour permettre une mixité des usages : piétons, véhicules, cérémonies, arrêts minutes, détente…

 David HEMION, adjoint en charge de la voirie :

il est nécessaire de travailler qualitativement sur cet espace. La question de l’usage, de l’ambiance et de l’esthétique entre dans la réflexion, pour que l’aménagement de ce lieu central puisse le rendre utile et agréable. Le but est d’offrir ainsi à nos habitants, un espace convivial et fonctionnel.

  • 30 000€ : c’est le montant des dépenses dédiées à la rénovation de l’atelier municipal actuel. Cette rénovation permettra d’accueillir plusieurs associations qui ont demandé des espaces pour stocker ou pratiques leurs activités.

Yves JALLAIS, adjoint en charge de la vie associative :

Plusieurs associations nous font par de leurs besoins de places ou de créneaux supplémentaires. Nous essayons de répondre avec les salles que nous avons actuellement. Mais on s’aperçoit que celles qui sont adaptées sont très vite saturées. Donc on s’adapte. Le projet de rénovation de l’atelier municipal est une bonne idée, que l’on est en train d’approfondir : pour qui, quels usages, quels aménagements. L’enveloppe allouée et le déménagement du service technique dans le futur CTM nous permettra de démarrer dès cette année l’aménagement, qui pourra être mené sur plusieurs années. 

  •  100 000€ : c’est le montant consacré à la mise en accessibilité et rénovation des bâtiments publics. La réalisation de l’agenda d’accessibilité programmé se poursuit. En 2019, il va ainsi être réalisé pour 20 000€ de travaux de mise en accessibilité pour les personnes à mobilité réduite, dans les bâtiments publics. Le budget consacre également près de 80 000€ pour la rénovation des bâtiment (changements d’huisseries, rénovation de classes de l’école, nettoyages de façades, …)
  • 20 000€ : c’est le montant des dépenses dédiées à l’amélioration des espaces verts : plusieurs projets d’aménagement des espaces verts de la commune sont prévus, comme la création de talus, la finalisation de l’aménagement du cimetière, la plantation d’arbres, le marquage au sol du city park…
  • 120 000€ : C’est le montant de l’enveloppe dédiée à l’enfouissement des réseaux route de Sucé sur Erdre : la commune profite de travaux d’aménagement du la piste cyclable Sucé sur Erdre / Casson, menée en partenariat avec la CCEG, pour enfouir l’ensemble des réseaux (télécom, éclairage public, électricité).

 David HEMION, adjoint en charge de l’environnement :

le jury du label ville et village fleuris nous a invité à retravailler notre entrée de bourg, route de Sucé sur Erdre, pour créer une continuité verte en cohérence avec le sentier des enfants de Batz sur Mer. L’aménagement de la liaison cyclable Sucé sur Erdre – Casson permettra de travailler sur plusieurs aspects : l’enfouissement de réseaux, le ralentissement de véhicules, le fleurissement, et bien sûr, la piste cyclable. Après les travaux, qui auront lieu en fin d’année, on pourra profiter d’une entrée de bourg beaucoup plus qualitative et sécurisée.

 La création de nouveaux supports de communication.

En lien avec la CCEG, la commune va se doter de nouveaux outils de communication : site internet, application mobile, et portail famille. Le montant dédié est de 11 000€. 

Claudia DEFONTAINE, adjointe en charge de la communication :

Plusieurs actions concourent depuis plusieurs années à rendre les outils de communications plus adaptés aux pratiques actuelles. Cette année, la commune va faire en grand pas, en se dotant d’un nouveau site internet, d’un portail famille, et d’une application mobile.

Le montant global des dépenses d’investissement s’élève à      1 914 363,80 €uros 

Dette restante

  • Le saviez-vous ?

Depuis 2015, la commune continue de se désendetter.  En 2017, la dette par habitant s’élevé à 456€. En comparaison, la moyenne de la dette pour les communes appartenant à la même strate qu’à Casson (population située de 2000 à 3500 habitants) s’élève à 702€.

Le désendettement de la commune permet ainsi de libérer des capacités, qui permettront, le moment venu, au budget communal de souscrire de nouveau à un emprunt structurant.

LE SAVIEZ VOUS ?

La CAF : c’est quoi ?

La CAF, ou Capacité d'autofinancement, désigne l'ensemble des ressources internes générées par la commune qui permettent d'assurer son financement.

Elle s’est sensiblement améliorée sur la période 2009 / 2019, permettant de réaliser des investissements importants sans avoir de recours systématique à l’emprunt.

Arnaud DOUSSET, Adjoint aux finances :

Le regard régulier de la commission finances sur la gestion des dépenses, associé à la détection permanente de sources de subventions, le tout en pleine solidarité avec les autres commissions, ont permis à la commune d’accompagner avec succès les projets de l’équipe municipale, tout en limitant la hausse de fiscalité locale, afin de ne pas solliciter les habitants plus que de raison.

Informations annexes au site